Fonctionnement d'une installation de méthanisation

Savez-vous comment fonctionne une installation de méthanisation ?

La méthanisation est un mode de transformation de la matière organique en énergie (biogaz) et fertilisant (digestat). C’est une technologie basée sur la dégradation de la matière organique par des micro-organismes, en conditions contrôlées et en l’absence d’oxygène.

MATIÈRES MÉTHANISÉES

Les résidus organiques utilisés lors du processus de méthanisation sont appelés intrants. La méthanisation utilise différents types de substrats organiques.

Certains sites traitent des déchets de l’industrie agro-alimentaire ou de stations d’épuration, d’autres reçoivent surtout des intrants agricoles.

La mélange d’intrants de différentes natures (végétal, animal, déchets urbains, etc.) est habituel et réglementé, afin d’équilibrer le procédé de méthanisation en apportant différents types de nutriments. 

La majorité du gisement provient de l’activité agricole : des fumiers et lisiers (appelés “effluents d’élevage”) et des matières végétales agricoles (ensilages de cultures, pailles et menues pailles, résidus de cultures, déchets et issues de silos, cultures intermédiaires à vocation énergétiques).

USAGES DU BIOGAZ

Le biogaz peut être valorisé sur place en chaleur, en électricité (avec cogénération de chaleur) ou épuré en biométhane utilisable comme du gaz naturel dans l’industrie, le résidentiel ou la mobilité (bioGNV). Pour l’électricité et l’injection de biométhane dans les réseaux nationaux, il existe des mécanismes de soutien à l’investissement ou à la vente d’énergie.

Source : ATEE